Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

European Americana and American Europeana

Publié le par Marie Castillo

   
 Une heureuse surprise sur le site de la Librairie du Congrès…. 
   
 http://international.loc.gov/intldl/intldlhome.html 
   
   
 Les échanges culturels entre l’Europe et l’Amérique font l’objet d’une rubrique sur le portail des ressources 
culturelles et historiques.
   
 La Librairie du Congrès conserve la Cosmographiae introductio (1507) de Martin Waldsemüller, ouvrage 
dans lequel le mot America apparaît pour la première fois, soit cinq après sa decouverte mentionnée dans
le colombus Codex (Livre des privilèges) et quatorze après le Traité de Tordesillas. On y trouve également
les ouvrages de Bartolome de las Casas sur la condition des amérindiens.
   
 http://www.loc.gov/rr/european/guide/europe.html 

Voir les commentaires

la mappemonde d'Ebstorf

Publié le par Marie Castillo

 Peinte sur trente peaux de chèvres cousues ensemble, la mappemonde aurait été réalisée par Gervais, 
prévôt du Monastère de Ebstorf au XIIIème siècle.

Egarée, puis retrouvée en 1830, la carte a été transférée aux archives de l’Etat à Hanovre.
Deux fac-similés ont été réalisés. L’un d’eux est conservé à la BNF. L’original a été détruit lors d’un
bombardement en 1943.
 
   
 
 Sur cette carte, l’est est représenté au Nord. Les parties du monde connues sont indiquées : 
Afrique, Asie et Europe. Elles sont enserrées par le bras du Christ. Jérusalem est au centre.
Le monde se couche à l’Ouest aux pieds du Christ.







 

Voir les commentaires

Vauban, bâtisseur du roi

Publié le par Marie Castillo

 L’expo de ce week-end à la cité de l’architecture et du patrimoine. 
   
 « Vauban bâtisseur du Roi Soleil s'inscrit dans les célébrations de l'année du tricentenaire de la mort du marquis de Vauban, l
e célèbre ingénieur militaire et commissaire général des fortifications de Louis XIV.
 
L'exposition entend présenter une vision globale de l'oeuvre de Vauban et intégrer à la fois ses réalisations dans le domaine de la f
ortification, de l'urbanisme et de l'architecture. Elle souhaite également prendre en compte les réalités historiques du siècle de Louis
XIV et s'intéresser à la naissance et la mise en place des structures administratives et techniques au service de la politique de
conquête du Roi Soleil.
 
Seront présentés enfin les enjeux contemporains que revêt le patrimoine militaire hérité de Vauban, s'articulant sur deux thèmes
majeurs : conservation/restauration d'une part et réutilisation d'autre part.

Les règles du jeu de la guerre
   
 Le droit à la sépulture et le droit sur la dépouille, jus belli en perspective








Voir les commentaires

la construction de l'Europe : le politique, le citoyen, l'expert, l'académicien

Publié le par Marie Castillo

 Je vous invite à écouter les réflexions formulées par nos académiciens à l’occasion de la rencontre des académies européennes 
organisées à Paris, les 21, 22 et 23 octobre derniers. Les académiciens s’interrogent sur le rôle social des académies dans l’Europe
des savoirs. Les rondeurs et profondeurs des académiciens m’étonneront toujours. …il ya là quelque chose qui pourrait faire penser
au chant des sirènes.
 
 Conservatoire des idées passées, l’académie définit les clés de compréhension de la société de demain. Faire du neuf avec l’ancien, 
les racines helleniques, romaines, et chrétiennes. Dans ce mouvement dialectique, la réflexion sur l’impact de la globalisation
(le bottom up de l’histoire ?) fait toutefois défaut.
 
 Si le postulat d’une nation européenne tire l académie vers l’avant, ces rencontres ne permettent pas de faire le point sur les moyens 
dont elle devrait disposer pour satisfaire la demande d’Europe exprimée par le corps social. Tout au plus évoque t’on brièvement
l’évaluation du dispositif et les échanges de bonnes pratiques. Créée par l’Etat, l Académie a une fonction essentiellement politique.
Elle concilie le désir de savoir et le désir de norme. L Académie est à la fois libre et normative et c’est pour cette raison qu’il faut veiller
à la préserver.
 
 Il reste que sa contribution à la construction de l’Europe des idées est diffuse. L’académie ne descend pas du ciel des idées pour 
rencontrer directement le citoyen sur l’agora. Ce n’est évidemment pas vraiment conciliable et la médiation de l’université fait l’affaire.

Ce que nous comprenons communément du débat européen, c’est qu’il se joue entre l’expert et le politique avec le citoyen au centre.
L’académicien file et défile insaisissable comme l’arlésienne, demandons-lui de faire une pause pour nous faire comprendre les voies
qu’il emprunte pour initier le changement.



Voir les commentaires

Franz Tamayo (1879-1956) : poésie bolivienne

Publié le par Marie Castillo

 Franz Tamayo (1879-1956) - Claribel 
 
 …Voz con que pía la ausencia, 
 Claribel, 
 saudade, canora esencia 
 Claribel! 
   
 Añoranza, transparencia 
 que la ausencia hace presencia 
 Claribel! 
   
 Mar profundo y alto monte, 
 Claribel, 
 Es posible que tramonte 
 Claribel, 
 tras el húmedo horizonte, 
   
 y que las nieves remonte 
 Claribel? 
   
 El tiempo es por siempre ido 
 Claribel, 
 y eres quizás todo olvido. 
 Claribel, 
   
 Mas yo, iluso descreído 
 aún pienso que me has querido 
Claribel.

Voir les commentaires

Ricardo Jaimes Freyre (1868-1933)

Publié le par Marie Castillo

 Poète et historien, il a enseigné à l’université de Tucuman en Argentine. Chantre de la modernité, il a créé la revue d’Amérique 
(revista de America) à Buenos Aires. Dans son exploration de la latinité, il épuise en contre-point les thématiques médiévales et
nordiques (Castalia Barbara, 1899). Il a été fréquemment comparé au parnassien Leconte de Lisle. Comme historien, il s’est penché
sur la vie coloniale à Tucuman au XVIème siècle. Ses pérégrinations diplomatiques l’ont conduit au Chili, au Brésil, à Cuba et aux Etats-Unis.

Voir les commentaires

Adela Zamudio

Publié le par Marie Castillo

Adela Zamudio

 

Née à Cochabamba en Bolivie (1854-1928), poétesse, engagée en faveur de la cause des femmes, elle a dirigé la première école laïque ouverte à La Paz.  Elle a été Excommuniée après avoir écrit le poème intitulé Quo Vadis ?

 





Le cygne :




 



Quo Vadis ?

 

 Sola, en el ancho páramo del mundo, 
 Sola con mi dolor, 
 En su confín, con estupor profundo 
 Miro alzarse un celeste resplandor: 
   
 Es El! Aparición deslumbradora 
 De blanca y dulce faz, 
 Que avanza, con la diestra protectora 
 En actitud de bendid6n y paz. 
   
 Inclino ante El mi rostro dolorido 
 Temblando de ternura y de temor, 
 Y exclamo con acento conmovido: 
 - A donde vas, Señor? 
   
 - La Roma en que tus mártires supieron 
 En horribles suplicios perecer 
 Es hoy lo que Los césares quisieron: 
 Emporio de elegancia y de placer. 
   
 Allí está Pedro. El pescador que un día 
 Predicó la pobreza y la humildad, 
 Cubierto de lujosa pedrería 
 Ostenta su poder y majestad. 
   
 Feroz imitador de Los paganos, 
 El Santo Inquisidor 
   
 Ha quemado en tu nombre a sus hermanos... 
 Adónde vas, Señor? 
   
 Allá en tus templos donde el culto impera 
 Oué hay en el fondo? O lucro o vanidad. 
 Cuán pocos son los que con fe sincera 
 Te adoran en espíritu y verdad! 
   
 El mundo con tu sangre redimido, 
 Veinte siglos después de tu pasión, 
 Es hay más infeliz, más pervertido, 
 Más pagano que en el tiempo de Nerón. 
   
 Ante el altar de la Deidad impura, 
 Huérfana de ideal, la juventud 
 Contra el amor del alma se conjure 
 Proclamando el placer como virtud. 
   
 Las antiguas barbaries que subsisten, 
 Sólo cambian de nombre con la edad; 
 La esclavitud y aun el tormento existen 
 Y es mentira grosera la igualdad. 
   
 Siempre en la lucha oprimidos y opresores! 
 De un lado, la fortuna y el poder, 
 Del otro, la miseria y sus horrores; 
 Y todo iniquidad... Hoy como ayer. 
   
 Hoy como ayer, Los pueblos de la tierra 
 Se arman para el asalto y la traición, 
 Y alza triunfante el monstruo de la guerra 
 Su bandera de espanto y confusión. 
   
 Ciega, fatal, la humanidad se abisma 
 En Los antros del vicio y del error. 
 Y duda, horrorizada de sí misma... 
 Adónde vas, Señor? 
   

Nacer hombre

 

 Si algunos versos escribe, 
 De alguno esos versos son, 
 Que ella sólo los suscribe. 
 (Permitidme que me asombre). 
 Si ese alguno no es poeta, 
 Por qué tal suposición 
 Porque es hombre! 

Voir les commentaires

Hallowenn

Publié le par Marie Castillo

Cérémonie celte, introduite en Colombie britannique au 16ème siècle, Hallowenn a été réimporté en Europe vers 1997

 

Sortir déguisé….démultiplier les possibilités et établir le dialogue contradictoire avec soi-même. La proie est le prédateur et le prédateur est la proie

Voir les commentaires

la mort d'Empédocle ou l'inversion stratégique

Publié le par Marie Castillo


petite histoire....

La mort d’Empédocle…ou l’inversion stratégique

 


Du haut de l’Etna, Empédocle a perdu sa sandale

 










Œdipe interroge le Sphynx

Aujourd'hui, le Sphynx est

pour Athènes





 




Athènes est au début

 







Athènes regarde Sparte

 













Alexandre émerge depuis Athènes


au ciné aussi 











Alexandre est à Paris ?

 










Contre – sens sur la puissance ?

 










Avancée, la condition féminine

 















Il y a du potentiel…

Voir les commentaires

proposition de lecture : biographie de Fernand Braudel

Publié le par Marie Castillo

Réapprendre à connaître Braudel et l’école des Annales et se demander si le sens se saisit dans le récit. Homme de talent, Braudel a sciemment contribué  à la diffusion de la pensée française.

 

Pour Giuliana Gemelli, il faut comprendre son œuvre majeure, la Méditérranée comme une métaphore des relations entre l’Europe et les Etats-Unis et notamment sur le plan des idées. Comment ? Je vous laisse le découvrir.

 

La structure est évidemment structurante. Avec cette remarque « tautoquelquechose » de GG…, rien n’est dit, mais tout commence par une histoire.

 

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/france_829/label-france_5343/les-numeros-label-france_5570/lf23-haute-couture_14132/sciences-humaines_14148/fernand-braudel-histoire-totale_34194.html


 

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 > >>