Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #musique tag

horizon d'attente, samedi après-midi : sonate n°2 de Prokoviev

Publié le par Marie Castillo

Voir les commentaires

Scarlatti à la tombée du jour

Publié le par Marie Castillo

Voir les commentaires

pause musicale...

Publié le par Marie Castillo

Voir les commentaires

feel...

Publié le par Marie Castillo

Voir les commentaires

drôle de vie

Publié le par Marie Castillo

Voir les commentaires

le Tryptique de Puccini

Publié le par Marie Castillo

Nouvelle production à l’Opéra de Paris, le Tryptique de Puccini œuvre peu connue m’a charmée. Le Tryptique repose sur trois opéras de un acte racontant des histoires visiblement déconnectées mais qui renvoient toutes au thème de la mort sans dialectique sous-jacente ou résurrection promise par le message chrétien.

« Il Tabarro » (Juan Pons – Michele) raconte la vie d'un couple de mariniers arrimés sur les berges de la Seine. Giorgetta (Sylvie Valayre) dissimule à son mari Michele son amant Luigi. Mais Michele finit par démasquer ce dernier et le tue.

 

apo0704006-253x300.jpg

 

 

« Suor Angelica » se déroule sur une scène surprenante, le sol recouvert d’une vierge géante couchée face contre terre, la mesure du couvent : la prosternation. Soeur Angélique (Tamar Iveri), noble enfermée pour expier le fait d’avoir donné naissance à un enfant illégitime, y  apprend de la bouche de sa tante si sèche et distante que son fils, qu'elle n'a pas vu depuis qu'elle vit recluse, est mort. Bouleversée, elle décide de mettre fin à ses jours pour le rejoindre au ciel avant de réaliser une fois le poison avalé qu’elle risque la damnation.

 

Saeur-Angelica_pics_390.jpg

 

 

« Le Triptyque » s'achève avec « Gianni Schicchi ». A Florence, la famille Donati pleure le riche Buoso mais la découverte d’un testament par lequel ce dernier lègue tous ses biens aux moines, change la donne. La famille décide de faire appel à Schicchi (Juan Pons), réputé pour sa malice et lui demande conseil. Il prend la place du mort et se fait passer pour lui afin de changer le testament auprès du notaire. C’est une réussite car il parvient à s'attribuer toute la fortune des Donati, laissant ces derniers dépités et en colère.

 

triptyque-300x200.jpg

 

Voir les commentaires

Tchaikovsky : 4ème symphonie

Publié le par Marie Castillo

"Naturellement, ma symphonie est à programme, mais ce programme est tel qu'il est impossible à formuler avec des mots...En fait ma symphonie est une 'imitation de la Cinquième de Beethoven, c'est-à-dire que j'ai imité non le style musical, mais l'idée fondamentale. A votre avis, y at-il un programme dans la Cinquième symphonie? Non seulement, il y en a un, mais de plus, il ne peut y avoir aucun doute quant à ce qu'elle cherche à exprimer. C'est une chose sensiblement pareille qui est à la base de ma symphonie."
Tchaikovsky à Serguei Taneiev

Voir les commentaires