Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jardin japonais au Château de la Celle Saint-Cloud

Publié le par Marie Castillo

Le Ministre des Affaires étrangères a inauguré le 29 octobre dernier, aux côté de l'ambassadeur du Japon en France, le jardin japonais conçu au domaine de la Celle Saint-Cloud par les maîtres-jardiniers Yasuo Beppu et Hisanobu Beppu. Cette inauguration s'inscrit dans le cadre du dialogue culturel franco-japonais "Regards croisés".

L'installation d'un jardin traditionnel japonais au sein d'un parc emblématique de la tradition paysagère française illustre la vocation du domaine de La Celle Saint-Cloud : le dialogue entre les cultures.

Le contraste est marquant entre l'ordonnancement du jardin français et l'abstraction zen du jardin japonais; Il évoque en miroir, le jardin français que l'empereur Meiji avait installé dans le parc de Shinjuku Gyoen à Tokyo à la fin du XIXème siècle.

Les jardins de style japonais, apparus sous la période Heian, sont issus de l'harmonisation de la culture continentale avec la pensée traditionnelle japonaise. Il existe plusieurs styles, formes et dimensions de jardins. En tenant compte des conditions données, tel que l'emplacement et l'environnement, il a été décidé de réaliser un "jardin sec".

Le jardin sec représente symboliquement l'eau. Le sable blanc évoque la mer et les pierres suggèrent quant à elles des îles ou ilots. La rocaille déjà existante a été mariée pour un faire un jardin sec au style unique. Cette rocaille scinde en deux le jardin avec sur la droite " le jardin de l'Infini" et sur la gauche "le jardin de la Pureté". 

Le Jardin de l'Infini est composé de 15 roches sédimentaires assemblées par groupe de 7, 5 et 3 pierres. Ces chiffres sont considérés comme sacrés et de bonne augure. Les petites pierres disposées près du mur d'enceinte déjà existant symbolisent les vagues se brisant sur les côtes.

Concernant le Jardin de la Pureté, la fontaine dégage la sensation de pureté recherchée. Le bassin d'eau creusé dans une pierre appelée chôbachi est une reproduction d'un modèle qui se trouve au Temple Ryonji à Kyoto.

 

Jardin japonais au Château de la Celle Saint-Cloud
Jardin japonais au Château de la Celle Saint-Cloud
Jardin japonais au Château de la Celle Saint-Cloud
Jardin japonais au Château de la Celle Saint-Cloud

Commenter cet article