Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

intempestives

Grande Arche

Publié le par Marie Castillo

grande-arche.jpg

Voir les commentaires

nuancier

Publié le par Marie Castillo

nuancier.jpg

Voir les commentaires

escalier

Publié le par Marie Castillo

Cluny-escalier.jpg

 

Cluny

Voir les commentaires

Paris sud

Publié le par Marie Castillo

Paris-sud.jpg

 

Salle des fêtes - Mairie du XVème

Voir les commentaires

rue Dulac à Paris

Publié le par Marie Castillo

rue-Dulac.jpg

 

Bonne rentrée!

Voir les commentaires

à l'acmé de la crise

Publié le par Marie Castillo

tire-lire.jpg

 

article 14 DDHC : "les citoyens ont le droit de constater par eux-mêmes, ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d'en suivre l'emploi, et d'en déterminer la quotité, l'assiette, le recouvrement et la durée."

Voir les commentaires

Ligne 1

Publié le par Marie Castillo

metro-ligne-A.jpg

 

Habituée de la ligne 1 du métro, je préfère évidemment, les moments où il y a une place de libre

Voir les commentaires

good day

Publié le par Marie Castillo

trefle.JPG

Voir les commentaires

journée de la femme : qui ça? Femme sans visage

Publié le par Marie Castillo

Enième journée de la femme ce 8 mars 2011. Il y a quelques jours de cela. Quoi de plus topique qu’une journée de la femme où l’on parle des femmes sans les femmes. Je pointe exceptionnellement dans toute l’histoire de ce blog vers mon univers quotidien : labor , labor extra en ce jour de célébration où la situation de la femme a été l’objet d’une discussion appuyée et policée. Pour certains messieurs, visiblement plus féministes que moi-même, il faut pointer la triste condition féminine :  manque de reconnaissance, inégalité….poser la question des enjeux de la discrimination positive ? Des quotas ? du calibrage des compétences/ Ah,  le débat sur la compétence – épique : aimablement technique.

Mais non, voyons, les vraies solutions sont politiques. Elles relèvent du bon sens et non du bavardage.

Quoi de plus topique qu’une discussion sur les femmes le jour de la fête de femmes qui commence poliment à trois avant de se poursuivre à deux en un dialogue entre messieurs épris d’auto-satisfaction avec en face une femme acculée au silence ; une femme sans visage ! oui, ça, c’est vraiment topique. Le seuil est ouvert à tous. Mais la porte est bien souvent fermée. C'est toujours la question du genre.

 

Voir les commentaires

Commencer une bonne semaine...

Publié le par Marie Castillo

avignon-off-1.jpg

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>